II M 3,8. Celui-ci envoya aussitôt en Judée, comme général, Nicanor, qui commandait les éléphants. Et il ne ces-sa de la sorte jusqu’à ce que quatre années se Mais le Roi des rois suscita le coeur d'Antiochus contre ce pécheur, et Lysias lui ayant insinué que c'était lui qui était la cause de tous les maux, il ordonna, ainsi que c'est la coutume chez eux, qu'on l'arrêtât et qu'on le fît mourir dans le même lieu. Download Free PDF. Si vous vous portez bien, vous êtes en l'état que nous souhaitons; nous nous portons bien aussi nous-mêmes. II M 10,24. Rassemblez ceux des nôtres qui sont dispersés, délivrez ceux qui sont esclaves des Gentils, et regardez ceux qui sont méprisés et détestés, afin que les nations sachent que Vous êtes notre Dieu. II M 6,8. II M 12,46. 1: Lorsqu'Alexandre, fils de Philippe, Macédonien, sorti du pays de Céthim, eut battu Darius, roi des Perses et des Mèdes, et fut devenu lui à sa place, après avoir régné d'abord sur la Grèce, 2: Mais, ne pouvant pas vaincre Onias, il alla trouver Apollonius, fils de Tharsée, qui commandait en ce temps-là dans la Coelésyrie et dans la Phénicie; II M 3,6. et il lui annonça que le trésor de Jérusalem était rempli de sommes énormes, que la richesse publique était immense, qu'elle n'était pas réservée pour la dépense des sacrifices, et qu'il était possible de faire tout tomber entre les mains du roi. Deuxième mille livre pdf. Or un certain Alcime, qui avait été grand prêtre, et qui s'était volontairement souillé au temps du mélange des Juifs avec les païens, considérant qu'il n'y avait plus de salut pour lui, ni d'accès à l'autel. Après leur fuite et leur carnage, il fit marcher son armée vers Ephron, ville forte, où habitait une grande multitude de divers peuples; et de vaillants jeunes gens, debout devant les remparts, les défendaient vigoureusement; et il y avait à l'intérieur de nombreuses machines et une provision de dards. Car il leur apparut un cheval, monté par un cavalier terrible, et orné de housses magnifiques; et il frappa avec impétuosité Héliodore de ses sabots de devant, et celui qui le montait semblait avoir des armes d'or. Cela fait, ils bénissaient par des hymnes et des cantiques le Seigneur, qui avait fait de grandes choses en Israël, et qui leur avait donné la victoire. Enfin, pour sa perte, poursuivi par Arétas, roi des Arabes, fuyant de ville en ville, haï de tous comme un violateur des lois, comme un homme exécrable, comme un ennemi de sa patrie et de ses concitoyens, il fut chassé en Egypte; II M 5,9. et lui, qui avait banni tant de personnes de leur pays, périt sur la terre étrangère, étant allé à Lacédémone, comme pour y trouver un refuge à cause de sa parenté; II M 5,10. et celui qui avait fait jeter les corps d'un grand nombre sans sépulture fut jeté lui-même sans être ni pleuré ni enseveli, n'ayant en partage ni une sépulture étrangère, ni le tombeau de ses pères. II M 3,22. Car de même que l'architecte d'une nouvelle maison doit prendre soin de toute la construction, et comme celui qui est chargé de la peindre doit rechercher ce qui est propre à l'embellir, ainsi doit-on juger de nous. Alors Philippe voyant que cet homme grandissait peu à peu, et que ses entreprises réussissaient presque toujours, écrivit à Ptolémée, qui commandait dans la Coelésyrie et dans la Phénicie, d'apporter du secours aux affaires du roi. Alors le roi, exaspéré et irrité par les calomnies détestables de cet homme, écrivit à Nicanor, lui disant qu'il trouvait mauvais ce traité d'amitié, et qu'il lui ordonnait d'envoyer au plus tôt à Antioche Machabée enchaîné. Car c'est Lui qui a fait sortir de Perse ceux qui ont combattu contre nous et la ville sainte. Le culte de la Mère des Maccabées dans la vallée de Qadisha au Liban ... persécution des juifs pieux appelés « martyrs Maccabées » dans la tradition chrétienne est relatée dans le deuxième livre des Maccabées. Car il n'est pas digne de notre âge, dit-il, d'user d'une fiction qui serait cause que beaucoup de jeunes gens, s'imaginant qu'Eléazar, à l'âge de quatre-vingt-dix ans, aurait passé à la manière de vivre des païens. Mais comme les Juifs qui étaient chez les Scythopolitains attestaient que ceux-ci les traitaient avec bienveillance, et qu'ils avaient usé de modération à leur égard aux temps même de leur malheur. Aussitôt Héliodore se mit en route, en apparence pour visiter les villes de Coelésyrie et de Phénicie, mais en réalité pour exécuter l'intention du roi. Transporté de colère, il s'imaginait qu'il pourrait retourner contre les Juifs l'outrage de ceux qui l'avaient mis en fuite; c'est pourquoi il ordonna de conduire rapidement son char et de voyager sans délai, poursuivi par la vengeance céleste; parce qu'il avait dit avec orgueil qu'il irait à Jérusalem et qu'il ferait d'elle le tombeau des Juifs. II M 1,19. Or Nicanor, ayant appris que Judas était sur les terres de la Samarie, résolut de l'attaquer de tout sa force le jour du sabbat. II M 8,12. C'est donc une sainte et salutaire pensée de prier pour les morts, afin qu'ils soient délivrés de leurs péchés. II M 14,8. premièrement, pour garder fidélité aux intérêts du roi; en second lieu, pour procurer aussi l'avantage de mes concitoyens; car, par la perversité de ces hommes, notre nation n'est pas peu tourmentée. II M 9,29. II M 5,21. II M 5,25. II M 15,36. II M 4,17. L'an cent quarante-huit, le vingt-quatrième jour du mois de dioscore. faciles d’utilisation ont été conçues pour aider les élèves de deuxième année à mieux comprendre le sens des textes. 1 1 À leurs frères, aux Juifs qui sont en Égypte, salut ! II M 12,28. II M 11,15. Mais toi, ô scélérat et le plus abominable de tous les hommes, ne t'élève pas inutilement par de vaines espérances, en t'enflamment de fureur contre Ses serviteurs; II M 7,35. car tu n'as pas encore échappé au jugement de Dieu tout-puissant et qui voit tout. Wojciech Stattler, Les Maccabées, 1844 . Or ils trouvèrent sous les tuniques de ceux qui avaient été tués des choses consacrés aux idoles qui étaient à Jamnia, et que la loi interdit aux Juifs; il parut donc évident à tous que c'est pour ce motif qu'ils étaient tombés. Premier livre des Maccabées Chapitre 1. 48 0 obj <> endobj xref 48 19 0000000016 00000 n II M 11,27. II M 7,33. et si le Seigneur notre Dieu S'est un peu irrité contre nous pour nous châtier et nous corriger, Il Se réconciliera de nouveau avec Ses serviteurs. II M 10,29. II M 15,20. Mais, tandis que ces troupes s'efforçaient d'envahir sa maison, d'en briser la porte et d'y mettre le feu, comme il était sur le point d'être saisi, il se frappa de son épée. J.-C. et 70 apr. Des partitions faciles à jouer. Or, comme il approchait, Machabée et ceux qui étaient avec lui conjuraient le Seigneur, la tête couverte de terre et les reins ceints de cilices. II M 1,10. II M 1,36. II M 2,24. nous avons tâché d'abréger en un seul volume ce qui a été écrit en cinq livres par Jason de Cyrène. Mais comme ses douleurs ne cessaient point, parce que le juste jugement de Dieu était tombé sur lui, désespéré, il écrivit aux Juifs une lettre en forme de supplication, qui contenait ce qui suit: II M 9,19. II M 7,21. exhortait fortement chacun d'eux dans la langue de ses pères, remplie de sagesse; et, alliant un mâle courage avec la tendresse d'une femme. Mais comme, dans sa précipitation, il ne s'était pas donné un coup assuré, et comme les troupes s'élançaient par les portes, il courut hardiment vers la muraille, et se précipita lui-même courageusement sur les soldats; II M 14,44. ceux-ci s'étant promptement écartés pour n'être pas accablés de sa chute, il tomba la tête la première. Après avoir parlé ainsi, il s'en alla. II M 2,18. selon qu'Il l'avait promis dans la loi, nous espérons qu'Il aura bientôt pitié de nous, et qu'Il nous rassemblera dans le lieu saint, de tous les pays qui sont sous le ciel. Or voici quelle était cette vision: Onias, qui avait été grand prêtre, homme bon et doux, d'un aspect vénérable, modéré dans ses moeurs, agréable dans ses discours, et qui dès son enfance s'était exercé dans les vertus, étendait les mains et priait pour tout le peuple juif; II M 15,13. ensuite avait paru un autre homme, distingué par son âge et par sa gloire, et environné d'une grande majesté; II M 15,14. et Onias, prenant la parole, avait dit: Celui-ci est l'ami de ses frères et du peuple d'Israël; c'est lui qui prie beaucoup pour le peuple et pour toute la ville sainte; c'est Jérémie, le prophète de Dieu; II M 15,15. et Jérémie avait étendu la main droite, et avait donné à Judas une épée d'or, en disant: II M 15,16. Les Maccabées, Macabées ou ... L’insistance du deuxième livre sur le martyre et sur la résurrection des morts est probablement à l'origine du sens dérivé de « cadavre » qu’a pris le mot macchabée. Deuxième livre des Maccabées Chapitre 6. Car pour eux, dit-il, ils se confient dans leurs armes et dans leur audace; mais nous, nous mettons notre confiance dans le Seigneur tout-puissant, qui peut détruire par un clin d'oeil et ceux qui s'avancent contre nous, et le monde entier. 2 Que Dieu vous fasse du bien et qu’il se souvienne de son alliance avec Abraham, Isaac et Jacob, ses fidèles serviteurs ! Néanmoins il ne put pas s'emparer du pouvoir; mais il reçut la confusion comme fruit de sa perfidie, et il se retira de nouveau, comme fugitif, au pays des Ammonites. Cependant les prêtres chantaient des hymnes, jusqu'à ce que le sacrifice fût consumé. II M 11,16. 0000000676 00000 n Les élèves sont … II M 4,34. Conformément à l'édit arrêté d'une commune voix par la ville, ceux-ci y consentirent, n'ayant aucun soupçon à cause de la paix; mais lorsqu'ils se furent avancés en pleine mer, ils n'en noyèrent pas moins de deux cents. Mais l'Esprit du Dieu tout-puissant Se manifesta avec une telle évidence, que tous ceux qui avaient osé obéir à Héliodore, renversés par la force de Dieu, furent frappés d'impuissance et d'effroi. Et comme les Juifs qui le suivaient par nécessité disaient: N'agis pas si fièrement ni d'un manière si barbare, mais rends honneur au jour de la sanctification, et révère Celui qui voit toutes choses; II M 15,3. ce malheureux demanda s'il y avait dans le Ciel un maître, qui eût commandé de célébrer le jour du sabbat. II M 11,14. et il leur promit de consentir à tout ce qui serait juste, et de persuader au roi de devenir leur ami. Il était aussi marqué dans le même écrit comment le prophète ordonna, d'après une réponse qu'il avait reçue de Dieu, qu'on emportât avec lui le tabernacle et l'arche, jusqu'à ce qu'il fût arrivé à la montagne sur laquelle Moïse était monté et avait vu l'héritage de Dieu. Comme il ne manquait pas de sens, considérant en lui-même la perte qu'il avait faite, et comprenant que les Hébreux étaient invincibles, parce qu'ils s'appuyaient sur le secours du Dieu tout-puissant, il envoya auprès d'eux. La Septante, Deuxième livre des Maccabées, chapitre 1 . II M 14,16. Celui-ci sortit avec trois mille fantassins et quatre cents cavaliers. Il arma donc chacun d'eux, non à l'aide de boucliers et de dards, mais au moyen de paroles et d'exhortations excellentes, leur rapportant un songe digne de foi, par lequel il les réjouit tous. Le deuxième livre des Maccabées est un livre deutérocanonique de quinze chapitres relatant la révolte des Maccabées sous un angle plus théologique et apologétique qu’historique. Une méthode de piano simple et efficace. Il était mouillé près de l’Arsenal. II M 13,6. Permalien : Télécharger les données. II M 3,34. Martyrisés avec leur mère par ordre du roi Antiochius Épiphane. Les activités d’Apprendre à lire à deux deuxième année sont utilisées trois fois semaine, lors de séances d’une demi-heure chacune. II M 1,13. Et comme Ménélaüs se voyait battu, il promit à Ptolémée de lui donner beaucoup d'argent, pour qu'il persuadât le roi. Mais Timothée, qui avait auparavant été vaincu par les Juifs, ayant levé une armée de troupes étrangères et assemblé de la cavalerie d'Asie, s'avança comme pour s'emparer de la Judée par les armes. Comme ceux qui préparent un festin et qui cherchent à satisfaire le goût des autres, pour l'avantage d'un grand nombre, nous entreprenons volontiers ce travail; II M 2,29. nous reposant de la vérité de chaque chose sur les auteurs, et nous appliquant nous-même seulement à abréger, selon la forme voulue. II M 4,10. 2020 - Obtenez le livreL'initiation - Deuxième année par Laurence Vanin au format PDF ou EPUB. II M 6,29. 2 Que Dieu vous fasse du bien et qu’il se souvienne de son alliance … Car lorsque nos pères furent emmenés en Perse, ceux d'entre les prêtres qui craignaient Dieu prirent le feu qui était sur l'autel, le cachèrent secrètement dans une vallée, où il y avait un puits profond et sec, et ils l'y préservèrent, de sorte que ce lieu est demeuré inconnu à tous. Alors le roi, embrasé de colère, sévit plus cruellement encore sur celui-ci que sur tous les autres, ne pouvant souffrir qu'on se moquât de lui. II M 6,17. Etant arrivé là, Jérémie trouva une caverne, et il y porta le tabernacle, l'arche et l'autel de l'encensement; puis il obstrua l'entrée. II M 2,19. II M 7,19. Cependant Nicanor, apprenant la valeur des compagnons de Judas et la grandeur du courage qu'ils avaient dans les combats pour leur patrie, craignait d'amener une décision par le sang. II M 7,4. il ordonna qu'on coupât la langue à celui qui avait parlé le premier, qu'on lui arrachât la peau de la tête, et qu'on lui coupât les extrémités des mains et des pieds, à la vue de ses frères et de sa mère. Cependant Nicanor, et ceux qui étaient avec lui, s'approchaient au son des trompettes et des chants. Les livres de Maccabées sont des écrits juifs en langue grecque dont le thème est lié à la révolte des Maccabées qui eut lieu dans la Judée de l'époque hellénistique.Les Maccabées doivent leur nom à Judas Maccabée dont le frère Simon fonda la dynastie hasmonéenne qui régna sur la Judée de 140 à 37 av. II M 4,48. II M 8,19. II M 12,36. II M 7,10. II M 3,35. II M 8,36. Mais, lorsqu'il fut venu à Ptolémaïs, les habitants supportèrent avec peine le traité d'amitié, s'indignant par crainte que leur propre alliance ne fût rompue. Ainsi, combattant de la main et priant le Seigneur dans leurs coeurs, ils ne tuèrent pas moins de trente-cinq mille hommes, comblés de joie par la présence de Dieu. Après celui-ci ils amenèrent le sixième; et comme il commençait à mourir, il dit: Ne t'abuse pas vainement; car nous souffrons ceci à cause de nous-mêmes, ayant péché contre notre Dieu, et ce qui nous arrive est digne d'admiration. Mais, peu de temps après, le roi envoya un certain vieillard d'Antioche, pour forcer les Juifs à abandonner les lois de Dieu et de leur pays. Il dit autrement les mêmes événements des sept premiers chapitres du premier livre des Maccabées de 176 un 160 BC. II M 4,43. II M 6,11. II M 8,24. Et comme tous attendaient une prochaine décision et que les ennemis étaient en présence, l'armée rangée en bataille, les bêtes et les cavaliers placés en un lieu convenable. 0000006791 00000 n Download Free PDF . 1. Et après avoir reçu les ordres du roi, il revint, n'ayant rien qui fût digne du sacerdoce, mais apportant les instincts d'un cruel tyran et la colère d'une bête farouche. II M 1,11. Or Nicanor, voulant manifester la haine qu'il avait contre les Juifs, envoya cinq cents soldats pour le prendre; II M 14,40. car il croyait que, s'il séduisait cet homme, il porterait aux Juifs un grand coup. Car une certaine tristesse était répandue autour de lui, et le frisson de son corps manifestait à ceux qui le regardaient la douleur de son coeur. II M 14,9. II M 9,10. II M 5,7. II M 2,14. II M 15,18. II M 5,15. De là ils allèrent à la ville des Scythes, qui était éloignée de six cents stades de Jérusalem. La lettre du roi aux Juifs était comme il suit: Le roi Antiochus au sénat des Juifs et aux autres Juifs, salut. DEUXIÈME LIVRE DES MACCABÉES PSAUME 1 1. II M 7,36. Et semblablement Salomon célébra pendant huit jours la dédicace. II M 11,19. II M 1,20. Il fit donc mourir ceux qui étaient devenus des traîtres, et il s'empara aussitôt des deux tours. II M 12,23. II M 2,13. II M 13,17. 0000001235 00000 n II M 9,22. non que je désespère de moi-même, mais j'ai une grande espérance que je guérirai de ma maladie. II M 8,32. II M 11,29. Deuxième Livre des Martyrs d'Israël - chapitre 1 - (2M1) traduction liturgique officielle en français sur le site de l'Association Épiscopale Liturgique pour les pays Francophones. Que Dieu vous comble de biens, et qu’Il Se souvienne de l’alliance qu’Il a faite avec Abraham, et Jacob, Ses fidèles serviteurs; SECOND LIVRE DES MACHABÉES Chapitre I. II M 1,1. II M 11,26. Alors quelques-uns des amis d'Héliodore prièrent Onias en toute hâte d'invoquer le Très-Haut, afin qu'Il donnât la vie à celui qui était réduit à la dernière extrémité. C'est pourquoi, en quittant courageusement la vie, je paraîtrai digne de la vieillesse; II M 6,28. et je laisserai aux jeunes gens un exemple de fermeté, si je souffre avec joie et avec constance une mort honorable pour nos lois très vénérables et très saintes. Et Machabée, prenant lui-même le premier les armes, exhorta les autres à s'exposer comme lui au péril et à porter secours à leurs frères. II M 12,17. Judas, croyant qu'ils seraient vraiment utiles en beaucoup de choses, leur promit la paix; et après lui avoir serré la main, ils s'en retournèrent dans leurs tentes. Il leur ordonna de puiser et de lui en apporter; et le prêtre Néhémie ordonna d'arroser avec cette eau les sacrifices qui avaient été apportés, le bois et ce qu'on avait mis dessus. Les choses s'étant donc ainsi passées au sujet de Nicanor, et depuis ce temps la ville ayant été possédée par les Hébreux, moi aussi je finirai par là mon récit. II M 4,3. II M 10,28. II M 2,3. et, disant encore d'autres choses semblables, il les exhortait à ne pas éloigner leur coeur de la loi. II M 12,22. Il vint donc mettre le siège devant Bethsura, qui était une place forte des Juifs; mais il fut repoussé, renversé, affaibli. II M 4,36. Car, considérant la multitude des livres, et la difficulté qui existe pour ceux qui veulent apprendre les récits de l'histoire, à cause de la multitude des choses. II M 11,25. Et maintenant nous sommes ici, priant pour vous. Le deuxième livre des Maccabées est un livre deutérocanonique de quinze chapitres relatant la révolte des Maccabées sous un angle plus théologique et apologétique qu’historique. Après qu'il eut ainsi parlé, tous les autres amis du roi, qui étaient hostiles à Judas, excitèrent Démétrius. premières Maccabées: deutérocanoniques; deuxième Maccabées: deutérocanoniques; Troisième livre des Maccabées: apocryphe pour Juifs, catholiques et protestants, accepté comme canon que par Eglise orthodoxe; II M 12,27. II M 9,5. II M 4,46. II M 7,42. II M 15,26. Considérant ce qu'il lui faudrait souffrir, et endurant avec patience, il résolut de ne rien faire d'illicite par amour pour la vie. II M 8,22. Ptolémée alla donc auprès du roi, le conduisit dans un vestibule comme pour se rafraîchir, et le fit changer de résolution; II M 4,47. et il déclara Ménélaüs innocent, quoiqu'il fût coupable de tous les crimes, et il condamna à mort des malheureux qui auraient été jugés innocents, même s'ils avaient plaidé leur cause chez les Scythes. Ce que Lysias, parent du roi, vous a accordé, nous vous l'accordons aussi nous-mêmes. II M 1,8. Le deuxième livre des Maccabées est un livre deutérocanonique de quinze chapitres relatant la révolte des Maccabées sous un angle plus théologique et apologétique qu’historique. II M 13,11. car ils craignaient d'être privés de leur loi, de leur patrie et du saint temple; et afin qu'Il ne permît pas que le peuple, qui commençait seulement à respirer un peu, fût assujetti de nouveau aux nations blasphématrices. II M 8,21. II M 12,39. Que Dieu soit béni en toutes choses, Lui qui a livré les impies! II M 11,18. %PDF-1.6 %âãÏÓ II M 10,18. II M 10,4. Je t'en prie donc, ô roi, après avoir pris connaissance de toutes ces choses, viens au secours du pays et de la nation, selon ta bonté connue de tous; II M 14,10. car, tant que Judas vivra, il est impossible que la paix soit dans les affaires. II M 14,1. II M 8,15. et s'Il ne le faisait pas pour eux, qu'Il le fît du moins à cause de l'alliance conclue avec leurs pères, et parce que Son nom saint et magnifique avait été invoqué sur eux. Mais lorsqu'on eut rapporté à Machabée ce qui avait eu lieu, il assembla les princes du peuple, et accusa ces hommes d'avoir vendu leurs frères pour de l'argent, en laissant échapper leurs ennemis. Ceux qui étaient dedans, se confiant dans la force de la place, les maudissaient sans mesure et proféraient des paroles abominables. Comme les foules se soulevaient et que les esprits étaient remplis de colère, Lysimaque arma environ trois mille hommes et commença à user de violence, ayant pour chef un certain tyran, également avancé en âge et en malice. II M 10,22. II M 2,7. II M 11,28. Deuxième livre des Maccabées 15. Car Ptolémée, surnommé Macer, résolut d'être tout à fait juste envers les Juifs, surtout à cause de l'injustice qu'on leur avait faite, et d'agir avec eux dans un esprit de paix. En effet, recueillir les matériaux, arranger le style, et rechercher avec soin chaque circonstance particulière, c'est le rôle de l'auteur d'une histoire; II M 2,32. mais on doit accorder à celui qui fait un abrégé de s'appliquer à la brièveté de la diction et d'éviter les longs discours. Il les fit souvenir aussi des secours de Dieu qui avaient été donnés à leurs pères, et des cent quatre-vingt cinq mille hommes qui avaient péri au temps de Sennachérib; II M 8,20. et de la bataille qu'ils avaient livrée aux Galates en Babylonie, dans laquelle, lorsqu'on en vint aux mains, les Macédoniens, leurs alliés, ayant chancelé, eux seuls, au nombre de six mille en tout, avaient tué cent vingt mille hommes, à cause du secours qu'ils avaient reçu du Ciel; et ils avaient obtenu pour cela de grandes faveurs. II M 9,24. afin que, s'il arrivait quelque malheur, ou qu'on publiât quelque fâcheuse nouvelle, ceux qui étaient dans les provinces, sachant à qui l'autorité était laissée, ne fussent pas troublés; II M 9,25. considérant en outre que tous les princes des environs et nos voisins observent les temps et attendent les événements, j'ai désigné pour roi mon fils Antiochus, lui que j'ai souvent recommandé à beaucoup d'entre vous, dans mes voyages à travers les royaumes supérieurs; et je lui ai écrit ce qui suit. Lorsque Judas eut appris qu'on avait commis cette cruauté contre les gens de sa nation, il donna des ordres à ceux qui étaient avec lui, et après avoir invoqué Dieu, le juste juge. II M 14,19. II M 4,25. Mais Ménélaüs, persuadé que cette occasion lui était favorable, déroba du temple quelques vases d'or, et en donna une partie à Andronicus, et vendit les autres à Tyr et dans les villes voisines. II M 10,7. II M 2,16. II M 5,1. II M 13,12. Le premier étant donc mort de la sorte, ils amenèrent le second pour l'outrager; et lui ayant arraché la peau de la tête avec les cheveux, ils lui demandaient s'il voulait manger, plutôt que d'être torturé dans tout son corps, membre par membre. II M 12,33. II M 7,26. Alors le grand prêtre lui représenta que cet argent était en dépôt, que c'était la subsistance des veuves et des orphelins; II M 3,11. qu'une partie des sommes dont l'impie Simon avait parlé appartenaient à Hircan, fils de Tobie, homme très éminent; que le tout consistait en quatre cents talents d'argent et en deux cents talents d'or; II M 3,12. qu'au reste il était absolument impossible de tromper ceux qui avaient eu confiance dans un lieu et dans un temple qui était honoré dans le monde entier, pour sa majesté et sa sainteté. Il l'engagea à se marier et à engendrer des enfants. II M 10,2. Mais Machabée ayant invoqué le grand Prince du monde, qui au temps de Josué renversa Jéricho sans béliers et sans machines, s'élança avec furie sur les remparts; II M 12,16. et ayant pris la ville par la volonté du Seigneur, il y fit un carnage indicible, de sorte que l'étang voisin, qui avait deux stades de large, semblait couler du sang des morts. Deuxième livre des Maccabées – Bible Crampon. Antiochus ayant donc emporté du temple dix-huit cents talents, s'en retourna promptement à Antioche, pensant, dans son orgueil, qu'il pouvait naviguer sur la terre et transformer la mer en chemin, tant son coeur était exalté. Et beaucoup de ses gens furent blessés et quelques-uns furent tués, et tous furent mis en fuite; ce sacrilège fut aussi tué lui-même près du trésor. Machabée laissa pour les forcer Simon, Joseph et Zachée, et les hommes assez nombreux qui étaient avec eux, et il partit lui-même pour des expéditions qui pressaient davantage. C'est pourquoi ils portaient des branches couvertes de feuillage, des rameaux verts et des palmes, en l'honneur de Celui qui leur avait procuré la faveur de purifier Son temple. II M 8,13. Or quelques-uns de ceux qui l'avaient suivi s'approchèrent ensemble, pour remarquer ce lieu, et ils ne purent le trouver. Car il voyait que, sans l'intervention royale, il était impossible de pacifier les choses, et que Simon ne se désisterait pas de sa folie. II M 1,33. Il était en armement et on le réparait. Je n'obéis point au commandement du roi, mais au précepte de la loi qui nous a été donnée par Moïse. Or il arriva que l'on prie aussi sept frères avec leur mère,et que le roi voulut les contraindre à manger, contre la défense de la loi, de la chair de pourceau, en les tourmentant avec des fouets et des lanières de taureau. II M 12,44. II M 12,10. Je conjure ceux qui liront ce livre de ne pas se scandaliser de tant de maux, mais de considérer que ce qui est arrivé a eu lieu non pour la ruine, mais pour le châtiment de notre nation.

Place Crussy Sedan, Le Serment Des Horaces Commentaire, Restaurant Bord De Mer Antibes, Loup-garou Jeu Règle, Crapaud De Mer Comestible, Agitation 6 Lettres, Allongee 6 Lettres, Golden Retriever Poils Longs, Poitrine De Porc Fumé Cuisson,