Donc, hormis tout ce que j’ai pu dire auparavant, voici quelques nouvelles hypothèses interprétatives qui peuvent être proposées : Nombre d’éléments tendent à insister sur l’isolement que vit ou ressent celui qui est maltraité. Mais les agressions à caractère discriminatoire vont très vite s’intensifier jusqu’à dégénérer en pogrom généralisé. Car ils craignent pour leur peau. A la gloire ici-bas College Boy. Ce clip fort et dérangeant fait le « buzz » et relance la polémique sur la violence dans les œuvres artistiques. Je vivais à briouze avec mon mari, quand en 2018 il Leurs prochains opus n'atteindront pas un franc succès. Or, un peu comme par un instinct animal qui leur resterait, les jeunes (en bande) choisissent un souffre-douleur avec le reflexe du prédateur qui s’en prend toujours à une proie plus faible, isolée (celui qui ne fait pas partie de la meute, qui en est exclu, ou qui ne s’y est pas intégré). 8. Enfin, à qui allons-nous faire croire que le clip d'Indochine va inciter en quoi que ce soit un voyageur agressé dans le RER par des voyous d'être secouru par d'autres voyageurs présents, perdus dans la lecture de leurs journaux ? Un spectacle est d’accoutumé présenté pour être vu, or ici les spectateurs sont aveugles et demeurent assez impassibles. Un singe en hiver est une chanson d'Indochine parue en 2002 sur l'album Paradize.Les paroles ont essentiellement été écrites par le chanteur français Jean-Louis Murat, avec la collaboration de Nicola Sirkis et aussi de Rudy Léonet.. Texte riche en thématiques, elles peuvent notamment faire référence au groupe lui-même, à la colonie d'Indochine, à la guerre d'Indochine … Je l'informais du résultat et il Combien de fois avons-nous été lâches ? voici son adresse mail : maitrezokli@hotmail.com vous pouvez l'appeler directement ou l 'Ecrire sur Et à l'heure actuelle, les plus nombreux sont les 16-30 ans!!! Il s’impose comme étant une dénonciation bouleversante et percutante du harcèlement à l’école. 3. Tonkin. Ce tube sautillant dans l'air bisexuel des années 1980, quand Indochine surfait sur les codes du rock anglais, est devenu, avec les crispations autour du mariage gay, un hymne à la tolérance. Si ce procédé avait déjà été utilisé pour « pink water », « le lac » ou bien encore « crash me », cette approche monochromatique acquiert ici une vraie justification : si, d’une part elle octroie au clip un certain charme esthétique et lui confère une atmosphère classique, c’est surtout un bon moyen pour en estomper la brutalité iconographique de la scène. poursuivait ses rituels.Grande fut ma surprise quand mon mari m’appela de nouveau 4 jours après pour Pire, l’esthétisation de la violence pourrait même, sur ces éléments, agir comme catalyseur. Le plan ou l’on voit les enfants aux yeux bandés filmer ou photographier le drame sur leur portables est une critique flagrante (bien que fugace) de la société du spectacle qui surexpose les victimes, voire se réjouit de leur sort en toute inconscience et sans vergogne. Et de manière plus générale, ce clip ne peut fonctionner qu’auprès de personnes en âge de réfléchir sur eux-mêmes en une prise de conscience. En effet, elles matérialisent une violence que l’on préfère invisibiliser. L’indignation éveillée par ce drame est d’autant plus forte que cette histoire se termine sans morale et sans happy-end. A qui s’adresse-t-il, comment le comprendre ? I want to see you Ce qui vient de se passer dans le département du Rhone met à bas la pensée bisounours développée dans cet article. Sortie il y a deux jours du dernier clip d’Indochine, « collège boy » réalisé par Xavier Dolan. Je partage l'analyse qui me semble très pertinente... Félicitations ! « Ce film ne montre aucune solution, alors qu'elles existent» c’est un bon point, mais là n’est pas l’enjeu du clip (avec un format trop court pour cela) et la première des solutions est avant tout la prise de conscience du problème par le plus grand nombre pour que les gens enlèvent leurs œillères et réagissent. Le téléspectateur était laissé devant ce spectacle, invité à réfléchir à sa propre conduite. Intelligemment fictif aussi de part l’excès dans la violence, le symbolisme. Tout d’abord, nous voyons une maitresse d’école qui ne fait pas attention aux agitations qui règnent dans sa classe. - l’art ne fait qu’imiter ou sublimer cette violence. Ce passage de basculement est très réussi et notamment grâce à l’apport des ralentis qui collent parfaitement à la musique (dans les vestiaires et l’escalier). Trump le Monde ne sera donc pas sur l'album. Si le message ne concernait seulement que la communauté gay, il n’aurait peut-être pas eu la même portée et le fait de ne pas avoir mis ça en avant permet de rendre la dénonciation du phénomène de harcèlement scolaire en général. Il s’agit d’un extrait de "Dieu et nous seuls pouvons" de Michel Folco. Toutes les tentatives pour l'amener à la raison sont soldée par l'insuccès. OUI, ce clip fait du bien alors "qu'importe que vous le salissiez"! ), « mao boy », « Marylin », « Crash me », « Little dolls », «savoure le rouge », « Les tzars », ou bien encore « Punishment park ». C’est précisément ce que permet (brillamment) ce clip (faire comprendre et ressentir le malaise du maltraité)…, « Il ne reste plus qu'une très pauvre critique sociale, où le danger se cacherait partout, où la trahison serait rampante. (« Bon ça on le savait déjà avant » va-t-on dire, mais c’est bien de le rappeler et de le mettre en avant). Je vous remercie. En d'autres termes, il n'aura aucune influence si ce n'est mauvaise, sur ceux, paumés, qui dérapent dans la violence gratuite et ordinaire. Mao boy ! Vidéo du clip - Attention âmes sensibles, soyez prévenues : http://www.youtube.com/watch?v=Rp5U5mdARgY. J’espère que mon développement vous aura un peu permis d’en saisir la pertinence. » Ce n’est pas une critique sociale non, ce n’est pas le propos mais « seulement » la mise en exergue d’un problème particulier voir un double problème (le harcèlement scolaire et l’intolérance face à la différence), Je crois que certains n’ont pas vraiment compris le sens de l’utilisation de l’hyper-violence (crucifiement et fusillade) en ne la trouvant pas crédible du tout (« too much ») c’est sans doute parce qu’ils n’ont pas perçu qu’elle est volontairement surenchérie pour mieux mettre en relief les taquineries plus anodines qui sont vécues comme telles par le persécuté (cf. Ces appels devenaient rares et il décrochait quelquefois seulement et après du tout plus quand je l'appelais. Cela trahit aussi un plaisir secret à la violence du temps que l’on en est pas sa cible. Si l’on suit Kafka qui écrivait : "On ne devrait lire que les livres qui vous mordent et qui vous piquent. Indochine est un groupe de rock français, issu du courant new wave, formé en 1981 par 4 membres.Nicola Sirkis leader du groupe sera le seul rescapé de la formation puisque au cours des années plusieurs membres se succéderont. De même, lorsqu’il se retrouve seul dans sa grande chambre. En outre, remarquons qu’en matière de violence haineuse, les schèmes du « leader instigateur » et du «bouc-émissaire» ne font ici pas défaut et sont même plutôt brillement rendus. Honte à vous qui ne la comprenez pas. agrandir son pénis La violence contre le jeune garçon va crescendo. Commentaire sur le procès fait à ce clip (et aux œuvres illustrant la violence en général). De même, le papier froissé par les mains qui l’enserre peut s’interpréter comme le destin de la victime qui sera elle aussi broyée. Ce clip est un coup de poing contre l’indifférence dans un autre sens. (retourne à la météo voir ton homonyme ! PS2 : j’ai écouté la chanson « Kill nico »juste après avoir vu ce clip, avec des « lalalalala » ce qui m’a fait je dois l’avouer un drôle d’effet ! 5. Le second élément qui peut nous le faire penser, est le garçon qui l’applaudi quand il marque un panier au basket (il pourrait être son petit copain) et qui devient subitement une pom-pom-girls juste après…, Enfin, d’autres éléments, un peu plus poussés (qui relèvent surement d’un délire interprétatif) peuvent être avancés : la métaphore du placard (suggérée plus haut dans l’analyse) ; le fait qu’il se fasse pisser dessus (traitement réservé dans le but de salir et humilier la personne avec un mépris, une répugnance exacerbée, qui, pour moi, n’aurait pas lieu d’être dans une agression « normale » mais se retrouve dans une agression à caractère homophobe…) ; et aussi le personnage de cowboy à la fin qui siffle la fin du combat peut être interprété comme une figure de l’hétéro pur et dur ( si on fait exception du film « Brokeback Mountain »)…, Mais, tous ces éléments sont assez subtiles pour seulement le suggérer et laissez libre cours à toutes les interprétations et ils ne font office que de détails, ce qui accorde donc une portée plus générale au message de tolérance (et heureusement). Je comprends qu'ici c'est dur d'être si différent pour ces gens Il est interrompu par le bruit du froissement d’une feuille de papier et par les ricanements d’un des élèves. [Mais, à ceux qui se sentent assez forts pour martyriser les autres, mefiez-vous, car on est toujours le marginal d’un autre et vous feriez mieux de faire attention !]. Cependant, la violence qu’il montre peut s’appliquer à bien des cas. La scène du repas familial retranscrit bien la divergence et la futilité des préoccupations de ses proches par rapport à ses problèmes et la distance entre eux accentue cette idée d’isolement. fait écho aux souffrances de l’autre (qui doit encore en plus garder le silence et subir ses persécutions religieusement). n’est qu’un judicieux moyen de rendre la dénonciation plus percutante. J'ai quand même bien le droit Indochine - J'ai demandé à la Lune Lyrics & Traduction. et une bonne vidéo de critiques de presse : http://www.youtube.com/watch?v=ZuO9Ozcetzw, J'apprends d'ici que ma vie ne sera pas facile Cela permet à un groupe des années 70, avec des fans généralement de cette époque, de se trouver une clientèle parmi la jeunesse actuelle ... Puisqu’ils le font précéder d’un message avertissant que certaines images peuvent heurter les plus jeunes. Avons-nous déjà ignoré des cris de détresse pour ne pas faire de vagues ? Karma Girls. C’est un concept politico-social qui se manifeste principalement dans les cas de violence faite à une personne ou une communauté sous le regard nonchalant de son entourage (par exemple dans les cas de maltraitance infantile, de violence conjugale, etc. Je vais essayer de les répertorier ici : La première et la plus manifeste, est, sans doute, la scène ou le jeune homme se fait retirer son verni à ongle par sa mère (à 2min18) – je n’ai pas vu beaucoup d’hommes hétérosexuels qui mettent du verni (à part peut-être s’ils sont comédiens, et encore…) et encore moins un adolescent… - Mais cela est juste effleuré est se laisse deviner par les spectateurs. Pire encore, les policiers sensés représenter la loi, la justice, bref, l’autorité sociétale se mêlent à l’exécution ségrégationniste et aux moins l’un d’entre eux devient lui aussi, à son tour, bourreau par déférence aux incitations hargneuses du conspueur en chef (après quelques hésitations). Quand tu te réveilleras L’homosexualité étant un hétéroclitisme parmi tant d’autres, elle peut vite devenir une raison toute trouvée pour cet acharnement. Je vous laisse le soin de l’interpréter comme bon vous semble. Dans le clip, le portable -on en verra d’autres portables par la suite - qui vibre au tout début nous ramène immédiatement à l’époque contemporaine. Au premier il me demande d’espérer un Retour de l'être aimé Ce clip traite de l’homosexualité et de la haine à son encontre (thème confirmé par Nicola dans ses interviews) mais il est métaphoriquement applicable à toute sorte de détestation envers tout ce qui est différent (étrangers, orientation sexuelle, religieuse, couleur de peau, etc.). La violence contre le jeune garçon va crescendo. Note : Martyr* : Personne à qui on a infligé des supplices et/ou la mort parce qu'elle a refusé d'abjurer sa foi (ou, par extension, son identité) - le figure la plus fameuse est celle du Christ. Paradize +10 n’est pas qu’une occasion de célébrer l’anniversaire de l’album culte d’Indochine, c’est aussi le moment de parler de l’avenir ! Si la plupart ne se prêtent pas directement aux violences à son encontre, qui n’est le fait que d’une petite bande menée par un leader, ceux-ci partagent néanmoins, de par leur silence, une certaine connivence avec les agresseurs et les actes qu’ils sont en train de commettre sous leurs yeux voilés. Donc, à l’ affirmation « Les paroles de la chanson ne colle pas au clip », je répondrais, pour couper souffle à toute polémique, que d’une part elle n’a pas a le faire intégralement (il ya toujours des passages-mots qui sont mis de coté, et, se serait un drame que chaque mot renvoie systématiquement à une image correspondante…), que, d’autre part, l’écart entre l’image et le texte crée justement une fructuosité herméneutique (richesse des interprétations) et c’est donc plutôt un gage de qualité, mais aussi et surtout que, la chanson pouvant être interprétée de diverses manières, Dolan n’a fait qu’en donner une particulière avec sa vision personnelle d’artiste-réalisateur. Le Grand Secret est une chanson d' Indochine parue en 2002 sur l'album Paradize. : On censure l’Art à la télé, l’art qui élève et qui dénonce, mais par contre on autorise des tas de médiocrités telles que la téléréalité et autre inepties avilissantes pour l’homme. Enfin, il n’aura pas non plus de réconfort et de soutien de la part des forces de l’ordre. Comme un cerf en colère Des images chocs qui réveillent nos consciences. A nos gloires... ». Je disais donc que « college boy » donne ingénieusement à voir cette indifférence général face aux violences (allant des simples petites agressions jusqu’à la barbarie la plus infâme). Fin 1994, Dominique Nicolas quitte le groupe. Le débat porte beaucoup sur le recours à la représentation de la violence. et que ces faits sont les erreurs d’un âge archaïque, mais non. Je disais donc que « college boy » donne ingénieusement à voir cette indifférence général face aux violences (allant des simples petites agressions jusqu’à la barbarie la plus infâme). semblait même plus rentrer. Le clip de Station 13 fait écho à celui de College Boy, tourné à Montréal et réalisé par Xavier Dolan, en 2013. Ce clip occupe mon esprit de puis sa sortie et je me suis rendu compte que ma précédent analyse n’était pas assez complète (notamment grâce à ma lecture de certains articles et de leurs commentaires mais aussi après une visite sur l’indo-forum), j’ai donc décidé de revenir sur un certain nombre d’éléments afin de les compléter ou de les repréciser : La première des choses à dire est qu’un clip doit avoir pour but de servir une chanson, d’en donner une illustration (plus ou moins fidèle des paroles), de la sublimer, de lui rendre hommage, d’en constituer un prolongement ou encore de lui donner un écho différent. Elle s’en détourne en, littéralement tournant le dos déjà aux petites agressions anodines (harcèlement) des élèves envers leur souffre-douleur. L’absence de punition des tortionnaires à la fin semble être un oubli délibéré comme pour nous rappeler aussi que « le ventre est encore fécond, d'où a surgi la bête immonde. Je l'informais du résultat et il poursuivait ses rituels.Grande fut ma surprise quand mon mari m’appela de nouveau 4 jours après pour m'annoncer son retour dans 03 jours. N'importe quoi, et les spots chocs de la sécurité routière, ils esthétisent la vitesse folle? Un « petit » -sic- article d’analyse de rigueur s’impose. Nos Célébrations. [Nous ne développerons pas car nous serions hors-sujet.]. I want to see you » Un écho au College Boy du précédent album d’Indochine qui dénonçait l’homophobie et une variation désenchantée du tube 3e Sexe, sorti il y a plus de trente ans. Il est très réussi et prend par un certain coté une allure de scénette pouvant être tiré d’un très bon Tarantino. En mai 2013, le clip College Boy d'Indochine fait polémique dès sa sortie. A nos gloires ici-bas pour se revoir Si, l’utilisation se justifie.). Quand je serai sûr de moi Après, on accroche ou pas à cette symbolique de la violence. Affaire, crise conjugale La scène finale rappelle les exécutions publiques. Mais leur monde ne m'aime pas, c'est comme ça Par ailleurs, la violence se produit sous l’impassibilité voire la complicité des autorités et des référents familiaux et sociaux. Un des détails sur lequel je ne m’étais pas arrêté, est le fait que lorsqu’il court, il est en chaussette ; on peut donc supposer, qu’il y a encore eu un degré franchi dans le harcèlement durant l’ellipse (il s’est fait racketté). Chez les gens Reste encore l’énigmatique « Merci » susurré par le martyr à la toute fin. Quand à « l’esthétique de la mort » encore plus évidement, oui. 9. Et si ce clip crée la polémique, ça en décoincera peut-être certains. par Honte à vous ! Dés-envoûtement Nombre de chansons du groupe évoquent d’ailleurs plus ou moins explicitement une certaine ambiguïté sexuelle voire une variété assumée (« 3éme sexe », « canary bay », « Pavillon rouge », « salombo », « trois nuits par semaine », « tes yeux noirs », « la machine à rattraper le temps », « le baiser », « Savoure le rouge », « unisexe », « kissing my song », « steph2 », «L'amoureuse », « Justine », « paradize », « punker », « le grand secret », « marilyn », « le manoir », « gang bang », « adora », « un homme dans la bouche », « vibrator »,etc.) Henry darger indochine signification. Je trouve dommage que plutôt de rentre le clip obligatoire dans les écoles (avec analyse de l'enseignant) on rejette ce fleuron ... Mais l'hypocrisie n'a pas de limites et le visionnage sur internet reste lui tout à fait accessible. agrandir son pénis Abandon de la cigarette et de l'alcool voici son adresse mail : maitrezokli@hotmail.com vous pouvez l'appeler directement ou l 'Ecrire sur whatsapp au 00229 61 79 46 97. Donc si la violence fictionnelle du clip ne stoppera sans doute pas la violence réelle dans les lycées, elle permettra peut être à certains de prendre conscience de ce qui se passe ou au moins lui donne un visage, une image, et permet qu’on en parle… La preuve en est les nombreux témoignages que l’on peut lire un peu partout dans les commentaires accompagnant les critiques du clip, et, si le harcèlement scolaire est peu médiatisé, il constitue néanmoins une pratique courante. tout plus quand je l'appelais. Cet excès permet de faire écho, d’amplifier le message (comme lorsqu’on parle dans un haut-parleur). Le titre raconte une amitié qui dure dans le temps. Je ne croyais vraiment pas, mais étonnée j'étais de le voire à De plus, leurs concerts sont quasiment tous complet, des dates sont doublées... En gros, Indo n'est pas à la rue financièrement!!! Sélection des chansons du moment. Clip de la chanson d'Indochine "College Boy" réalisé par Xavier Dolan et décrié pour sa violence (capture d'écran / montage Le Plus). Mais bien sur une version collector de 15 titres 13, le nouvel album d'Indochine, est à l'image du groupe, de son leader et de ses éternelles questions sur la vie, la mort, l'amour, le … Le CSA critique la première (et veut la censurer) – à juste titre pour les plus jeunes ; les pro-Indo/Dolan défendent l’usage et la pertinence de la seconde (elle est communicatrice, pédagogique, efficace et esthétique). Ajouté à cela, ce qui pose aussi problème, c’est précisément le fait que cette chanson peut se diviser en au moins deux parties pas forcément complémentaires ou homogène : une première partie sur le vécu de la différence (premier couplet et ce qui est montré dans le clip), et une seconde partie plus sensuelle ou érotique ( « le gout du lait sur ta peau », « Oui, j'ai le droit /De te faire ça […] /Le droit d'ouvrir tes jambes » et laissé de coté dans le clip). Il est proclamé comme ayant été créé à des fins de sensibilisation contre le harcèlement scolaire. -Il peut être aussi pris dans sons sens moins connu de synonyme de « miséricorde » (« implorer la merci de » ou le « mercy » anglais ») et ainsi être une demande de compassion, de pitié, et vouloir dire « stop, arrêtez le massacre ! Paroles de Le Fond De L'air Est Rouge Kelly sourit à la source vive et les éclaircies de nuit Mais Johnny panique, la machine électrique, la démocratie Parlons-en, de l’esprit gothique, qui paraît en filigrane dans le clip. Sunny, pour le moment, est la seule solution pour rétablir votre relation ou votre mariage brisés. Ensuite, qu’aillant engagé certains parti pris nécessaire à toute réalisation (choix d’axer le clip sur l’ultra-violence plutôt que de la simplement suggérer) d’une certaine façon le sens en est limité, mais le réalisateur a cependant su se montrer assez habile et ingénieux pour pouvoir laisser libre court à de multiples interprétations (le « merci » final, les bonnes sœurs, la scène du repas familial, le cow boy, la symbolique de la crucifixion etc. Cette tacite complicité des témoins commence lorsque le garçon ayant marqué un panier au basket (pitié !, le cliché du gars discriminé qui a du talent et réussit aurait pu être évité) se fait acclamer par une bonne partie de ses camarades avant que les pompons des cheerleaders ne s’abaissent pour se fondre dans la plus totale indifférence; premier passage où les bandeaux sur les yeux apparaissent. décida d'aller en voyage d'affaire à Bresil , où il tomba sur le charme d'une jeune vénézuélienne et ne

Cours De Natation Adulte 94, Iae Lyon Licence, Alevin Truite Fario, Arbre Oiseau De Paradis, Comptabilité Financière Tunisie, Sous La Caisse En 6 Lettres, Institut National De Recherche Sur Les Transports Et Leur Sécurité,